Skip to content

By Sinistros in La Chronosphère

ac-dcAu tournant des années 80 la grande famille du rock s’est métamorphosé avec de nouveaux styles forts différents les uns des autres. Alors que la tendance s’enlignait vers les synthétiseurs, le hard rock demeurait toujours fidèle à ses racines en gardant les guitares en avant plan. Un jour un ami d’enfance demeurant non loin de chez moi est arrivé avec une nouveauté qui allait attiser la flamme et ma passion pour le Heavy Metal. Une pochette toute noire, des guitares en furie, une rythmique sonnant comme le tonnerre, une voix éraillée et stridente, des cloches de l’enfer et un concept global gravitant autour d’un écolier hyperactif maltraitant à outrance une Gibson SG: Back in Black et AC/DC avaient tout pour épouvanter mon entourage et pour la première fois de ma vie une petite voix intérieure m’incitait à lever le volume et m’assoir devant les hauts parleurs afin de recevoir la puissance infernale. Le déclic suprême s’était enclenché à tout jamais…

La Chronosphère: Jeudi 23 Avril 2015 – La toute puissance m’appelle
AC/DC – Hells Bells – 1980

Tags:

Comment Feed

No Responses (yet)

You must be logged in to post a comment.