Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Avec son quatrième album, Virgin Killer, Scorpions allait non seulement évoluer vers une musique plus rapide et plus Heavy mais allait également faire scandale avec sa pochette. Les vierges effarouchées de l’époque s’étaient offusquées de voir une jeune fille pré-pubère complètement nue sur une pochette de disque. Cette pochette a de nouveau fait scandale en 2008 sur Wikipedia. Mais ceci étant une autre histoire, passons donc à l’album en tant que tel. Comme pour In Trance, Virgin Killer comportait des pièces de Schenker/Meine sur la face A et les pièces de Uli Jon Roth sur la face B. Ce dernier apportait de plus en plus de pièces beaucoup plus Heavy et la consécration du groupe s’est faite avec des piès comme Virgin Killer, Crying Days et Polar Nights. Le Heavy Metal Allemand était encore embryonnaire à cette époque mais allait rapidement se rattraper par la suite. Virgin Killer est un incontournable du Heavy Metal originel grâce à ses riffs incroyables et sa puissance de frappe.

Tags: