Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Même si avec son troisième album Sin After Sin Judas Priest avait frappé très fort, c’est avec le suivant que tout a chamboulé. Avec Motörhead qui était arrivé en grandes pompes, la course vers la vitesse excessive était lancée. Stained Class montait d’un cran la rapidité à laquelle Judas Priest pouvait jouer et la pièce Exciter allait non seulement donner son nom à un groupe Canadien fort influent mais allait également ouvrir la porte toute grande ouverte pour que le Speed Metal puisse faire son entrée fracassante. Une fois de plus Judas Priest nous montrait qu’il était déjà véritablement l’incarnation même du Heavy Metal et deviendrait l’icône du New Wave of British Heavy Metal (NWOBHM). À cette époque les spécialistes de la musique et les parents disaient que cette nouvelle musique de sauvages serait une étincelle qui s’éteindrait rapidement mais ils se mettaient le bras au complet dans l’œil… le Heavy Metal était là pour rester et surtout faire des petits!

Tags: