Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Le troisième album solo de Ozzy nous présentait un tout nouveau guitariste en la personne de Jake E. Lee. Suite au décès tragique de Randy Rhoads, le poste avait été laissé vacant et Ozzy avait besoin d’un virtuose pour être en mesure de revenir en force sur album. Bark at the Moon était ce retour en force du prince des ténèbres et même si cet album était totalement différent de la période Randy Rhoads, il n’en demeure pas moins un incontournable du Heavy Metal ayant généré une influence sur plusieurs musiciens par la suite. Cet album marque également le dernier véritable album Heavy Metal de Ozzy avant que celui-ci ne s’enfonce vers le Métal moelleux et fromageux. Le Métal du passé allait dès lors faire place à celui du futur et la place devait être laissée aux plus jeunes. Le legs que Ozzy a laissé est indéniable et sera à jamais ancré dans l’histoire Métallique.

Tags: