Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

On parle d’Évolution Métallique depuis un petit bout maintenant et nous en sommes rendus au 111e album. Celui-ci est d’autant plus important car il a vraiment changé la face Métallique et c’est un petit groupe de chez-nous qui en est l’auteur. À cette époque, nous étions bombardés de nouveautés toutes aussi Heavy et originales les unes des autres, le Speed Metal était en train de se développer et en tant que Metalheads, nos découvertes allaient de surprise en surprise. Il aura fallu qu’un groupe de Jonquière nous arrive avec un premier album dévastateur pour nous faire comprendre que cette évolution allait être beaucoup plus drastique que nous l’imaginions. Quand Voïvod est arrivé avec War and Pain, il y a eu un genre de cassure au sein de la confrérie Métallique de cette époque. Personne ne s’attendait à un son et un style comme ça tant c’était Heavy et complètement disjoncté. Un certain magazine fort populaire avait même traité Voïvod de « pire que pire Métal » tellement la masse d’amateurs de Heavy Metal ne comprenaient pas ce qui se passait. Les influences disparates des membres du groupe ont façonné le son de Voïvod à grand coups de Progressif, de Punk, de Heavy Metal et d’attitude rebelle pour devenir l’une des formations les plus influentes du monde Métallique. Bien sûr que Voïvod n’a pas obtenu le statut qu’il méritait, bien sûr que la musique de Voïvod est toujours moins accessible que bien d’autres et ce plus de 36 ans après la sortie de War and Pain. Qu’on le veuille ou non, Voïvod a toujours fait ce dont il avait envie et est devenu l’un des pionniers du Métal Progressif au fil de ses sorties d’albums, influençant ainsi bon nombre de musiciens et de groupes de divers univers sonores. War and Pain a changé le Métal à jamais et à partir de là, tout était permis!

Tags: