Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Il y a eu à l’époque une forte tendance pour les groupes à sortir des mini albums aussi appelés EP (Extended Play) qui permettaient entre autres de patienter pour la sortie d’un album complet. Nombreuses furent ces courtes sorties à devenir des figures emblématiques et ainsi devenir d’une importance capitale pour l’évolution du Métal en général. Slayer avait sorti un EP entre Show no Mercy et Hell Awaits qui a justement été un tournant dans l’histoire Métallique mondiale. Bien que ultra court avec ses trois chansons, Haunting the Chapel nous montrait un Slayer en pleine évolution musicale et qui démontrait l’orientation que le groupe allait prendre dans un futur assez rapproché. Pour ce EP, le groupe avait décidé de s’accorder un demi ton plus bas pour donner un effet de lourdeur et de puissance et avait aussi décidé d’accélérer un brin sa vitesse de croisière pour devenir l’un des chefs de file du Speed Metal et ainsi prendre les rennes de la vitesse excessive. La suite serait encore plus explosive et l’influence de Slayer sur la grande scène Métal était en train de s’implanter solidement.

Tags: