Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Vers la fin de 1984, le Speed Metal se répandait comme une traînée de poudre et nous attendions tous l’explosion que ça allait provoquer. Le mal était en place et plus rien ne pourrait désormais l’arrêter. Les nouveaux groupes poussaient comme des champignons vénéneux et l’option des EP était devenue monnaie courante en guise de première sortie officielle. Un jeune trio Allemand avait poussé la rapidité à un autre niveau avec une sonorité bestiale et chaotique. Avec son premier EP, Sentence of Death, Destruction venait de prendre d’assaut la planète entière et venait de prouver au monde que seul l’enfer était la limite. Bien évidement, les producteurs de l’époque ne sachant pas trop comment jongler avec une telle bête, les productions étaient un peu sales et compte tenu du nombre de prises restreintes, certains groupes n’étaient pas très droits conne Destruction sur son premier effort. Mais, tout le monde s’en foutait car l’énergie et la hargne étaient au rendez-vous et cette nouvelle fraîcheur Métallique allait nous en mettre plein la gueule dans les mois suivants. Sentence of Death est devenu un classique instantané du Speed Metal qui conduira à la fission du genre pour ainsi créer le Thrash Metal quelques années plus tard.

Tags: