Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Dès les débuts de 1985, la face du Métal était en plein changement et les Allemands devenaient petit à petit des leaders mondiaux pour le Métal plus extrême. Le trio Sodom fraîchement arrivé avec son premier EP poursuivait ce qui avait été commencé par Destruction. In the Sign of Evil était bien sûr maladroit mais les sonorités malsaines et « evil » étaient bien présentes pour faire évoluer cette bête immonde qu’allait devenir le Thrash Metal. C’est à grands coups de riffs incisifs et une rythmique incertaine que Sodom s’est hissé en t^te des groupes pionniers du Métal Extrême. In the Sign of Evil est court, direct et concis: Tous les ingrédients nécessaires pour mettre le feu aux poudres et provoquer une explosion digne de ce nom. L’Allemagne deviendrait un chef de file dans les mois suivants et le reste de la planète allait emboîter le pas définitivement.

Tags: