Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Le deuxième album de Anthrax était for différent en tout points de son prédécesseur. Avec Spreading the Disease, le groupe évoluait vers plus de finesse et de technicité tout en gardant son côté cru et rapide, presque punk. Par contre, ce qui détonait le plus du premier album, c’était le changement radical au sein de la formation: Neil Turbin avait congédié Danny Lilker sur un coup de tête sans en parler aux autres et semblait avoir un ego démesuré à tel point que Scott Ian finit par le congédier à son tour ce qui a résulté l’arrivée de Frank Bello et de Joey Belladonna. L’alignement classique était ainsi en poste pour pouvoir rapidement grimper les échelons et ainsi mener le groupe à un statut beaucoup plus élevé à l’échelle internationale. Malgré une production moins puissante que Fistful of Metal, Spreading the Disease a tôt fait de se hisser parmi les albums clés du Thrash Metal et ainsi influencer bon nombre de groupes par la suite. Le Thrash Metal était en train d’apparaître et le Speed Metal tendait à disparaître sous peu.

Tags: