Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Trouble poursuivait sur sa lancée et ainsi demeurer le maître incontesté du Doom des années 80. Ce troisième album était plus étoffé que les deux premières parutions et les compositions du groupe de venaient de plus en plus complexes redéfinissant les règles jusqu’ici apportées à cette musique lente et mélancolique. Trouble s’était doté d’une sonorité unique en mélangeant habilement les éléments du passé comme le Hard Rock avec des textures plus modernes empruntées au NWOBHM. Le Doom Metal était là pour rester et rivaliser en extrémité musicale avec ses homologues plus rapides et cinglants. La lenteur peut parfois être tout aussi violente que la vitesse!

Tags: