Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Les Allemands étaient devenus les maîtres incontestés du Thrash Metal Européen notamment avec Destruction et Kreator mais un nouveau venu allait tout simplement donner du fil à retordre aux détracteurs de cette musique épouvantable. Sodom et son deuxième album avaient fait les manchettes underground à l’époque avec son Thrash explosif et rapide, Persecution Mania avait frappé fort à la fin de 1987. Les producteurs de l’époque avaient toujours du mal à enregistrer et à bien mixer tous ces groupes à la vitesse excessive si bien qu’une bonne majorité des albums issus des temps immémoriaux du Thrash avaient une production pauvre. Il faut dire que ces musiciens ne roulaient pas sur l’or et contrairement à leurs homologues Heavy Metal comme Accept ou Scorpions, les budgets étaient plutôt limités et le temps en studio ainsi diminué. Mais qu’à cela ne tienne, ces groupes comme Sodom ont réussi l’exploit de propager une musique féroce et violente et la faire évoluer rapidement avec peu de moyens. Persecution Mania, bien qu’ayant une production laissant à désirer, est un album à l’image de ce que le Thrash se devait d’être : Rapide, méchant et sans pitié. Sodom a été un acteur majeur de la scène Thrash Metal mondiale et un exemple à suivre pour les générations suivantes.

Tags: