Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Est-ce que la perfection musicale existe? Du moins, j’ose imaginer que l’on peut s’en approcher et le quatrième album de Voïvod est très près de cette perfection. Jusqu’à Dimension Hatröss, Voïvod avait évolué de façon spectaculaire en se renouvelant au fil des trois premiers albums. Du Thrash nucléaire à l’hécatombe sonore de RRRÖÖÖAAARRR en passant par les sonorités cosmiques de Killing Technology, le quatuor Québécois avait su se tailler une place important sur la scène Internationale et ainsi participer à cette belle évolution Métallique. Avec Dimension Hatröss, le groupe gravissait plusieurs échelons à la fois et le petit côté progressif qui s’était tranquillement installé sur les trois premiers albums veniat de prendre toute la place avec des structures musicales complexes et des idées innovatrices. C’était le cas de le dire, Voïvod nous faisait maintenant voyager dans une toute nouvelle dimension atroce dans laquelle tout un univers sonore venait d’exploser pour redéfinir les barrières métalliques. Cet album fut une révolution musicale qui allait ouvrir des portes vers l’infini où tout pouvait maintenant être possible. Est-ce que Voïvod est un groupe qui a influencé le cours de l’histoire musicale? Pas mal plus que vous pensez! Dimension Hatröss est non seulement un chef d’œuvre de la musique Métal mais surtout un chef d’œuvre de la musique tous styles confondus!

Tags: