Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Comme le chantera plus Tard S.O.D. « What happened to Celtic Frost? » sur la pièce Celtic Frosted Flakes, nous étions en droit à l’époque de se questionner sur le troisième album de Celtic Frost. Alors que Into the Pandemonium marquait un virage plus Gothique et plus intéressant musicalement, Cold Lake avait frappé le monde Métallique par surprise avec non seulement un look Glam mais aussi avec des pièces sirupeuses sans inspiration comme si Tom avait décidé de se prostituer pour faire la piastre. Même le Tom G. Warrior avait disparu au profit de Thomas Gabriel Fischer (son vrai nom) et tout le trip sombre et médiéval s’était éclipsé pour faire place au rose bonbon et les cheveux crêpés. Certains diront que cet album est très bon : Oui si on est un fan de Poison ou Cinderella. Mais pour les vrais Métalleux de l’époque (et encore aujourd’hui), cet album était un affront direct qui a détruit Celtic Frost pour de bon et le groupe réussira à s’en remettre partiellement près de vingt ans plus tard en 2006 lors de son retour avec l’album Monotheist. Cold Lake a plus tard été renié par Tom qualifiant celui-ci d’abomination. Plusieurs groupes de cette époque ont tenté de changer pour l’appât du gain en délaissant leur intégrité et leur sens artistique, Celtic Frost avait été possiblement le pire d’entre eux car Cold Lake est effectivement une abomination qui ne peut même pas servir de sous verre…

Tags: