Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Le Death Metal et le Grindcore en étaient à leurs premiers pas et il ne manquait qu’une petite étincelle pour embraser le tout. Avec son deuxième album, Napalm Death avait possiblement été cette étincelle qui a mis le feu aux poudres et allait propulser tant le Death Metal que le Grindcore dans la grande sphère Métallique. Comme toute nouveauté, ce nouveau son avait eu son lot de détracteurs : Plusieurs qualifiaient cet album d’épouvantable ou de « pas écoutable » et j’en convient qu’à cette époque, il fallait avoir des oreilles aiguisées et un esprit ouvert pour comprendre et accepter ce qui ce passait. Pièces courtes à haute teneur énergétique, riffs gras et juteux et une voix rappelant un cochon égorgé : Tous les ingrédients qui ont forgé le Grindcore et le Death Metal étaient là. L’arrivée de Shane Embury y est aussi pour quelque chose car ce bonhomme est devenu au fil du temps une légende du monde Métallique et un compositeur de riffs incroyable. Prenez-en de la graine, le train s’en venait et il ne serait pas arrêtable!

Tags: