Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Comme nous avons pu le constater avec les chroniques précédentes, le Heavy Métal avait évolué très rapidement et avait créé des rejetons qui poussaient plus loin le côté extrême de la musique. Ces rejetons ont à leur tour créé d’autres monstres qui allaient épouvanter les non-initiés. Le Death Metal était en train de conquérir les âme des Métalleux de l’époque et plus rien ne pourrait empêcher le mal de faire son œuvre. Pestilence était arrivé avec un nouveau souffle nauséabond et avait déferlé sa toute puissance sur l’ensemble de la communauté métallique. Utilisant le Thrash Metal comme principal ingrédient, le groupe des Pays-Bas avait ajouté ses propres éléments pour tourner la recette à son avantage : Des riffs très techniques avec une rythmique destructrice et une voix d’outre-tombe pour ainsi créer un album incroyable dont les échos se répercuteraient durant les trois décennies suivantes. Le Death Metal prenait forme et ce nouveau style aura même l’audace de se multiplier en autant de sous genres tel un virus avec ses variants. Pestilence a été d’une grande influence en contribuant à forger ce qu’est devenu le Death Metal et ainsi se placer parmi les grands de ce nom. Mais, ce n’était que le début!

Tags: