Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

sabbath-assembly-sabbath-asSabbath Assembly – Psychedelic Rock / Doom Metal – Etats-Unis
Sabbath Assembly – 2015
Svart Records
9/10

Ceux qui me connaissent à un certain degré ainsi que mes lecteurs assidus ont sans aucun doute compris à un moment ou un autre que j’étais spécialement féru de musique et que je ne me contentais pas à me fermer l’esprit à un genre particulier. Cette maladive passion me pousse à explorer diverses avenues musicales et lorsque je trouve un groupe ou artiste qui vient directement me chercher je pousse ma quête plus loin pour dénicher des richesses similaires.

Lorsque j’ai pénétré tête baissée dans l’univers de Ghost en 2010, j’étais loin de m’imaginer que je venais de m’ouvrir à un monde particulièrement intéressant et riche en sonorités et émotions diverses. Les Blood Ceremony, Jex Thoth et autres Uncle Acid & the Deadbeats m’étaient tombés dessus comme une enclume me clouant au sol et me faisant prisonnier de l’obscurité propre à cette musique du Diable.

C’est en me hasardant sur ce chemin tortueux que Sabbath Assembly m’est apparu. Sortant d’un recoin sombre, son album éponyme m’a frappé de plein fouet tel un sort et j’en suis resté abasourdi depuis la première écoute. Une musique lourde, des riffs puissants et une voix ensorcelante, voilà les trois ingrédients principaux qui font de Sabbath Assembly une potion magique à laquelle il est ardu de se défaire.

A ma première écoute j’ai noté quelques similitudes avec Jex Thoth et à ma grande surprise cette dernière a été la vocaliste du groupe de 2009 à 2011. Une autre surprise a été de constater la présence de Kevin Hufnagel connu au Québec pour être le guitariste de Gorguts. Sabbath Assembly, quatrième album de la formation, comporte neuf pièces d’une puissance phénoménale avec des arrangements de haut niveau et d’une solidité sans failles. L’ajout de multiples voix à des endroits stratégiques accentue l’effet psychédélique et la lourdeur des guitares oppressantes nous paralyse tout au long de l’album obligeant l’auditeur à écouter l’incantation jusqu’au bout.

Sabbath Assembly nous transporte dans les profondeurs du gouffre infernal et cet album fera partie des meilleures sorties 2015. J’ai découvert une nouvelle entité qui m’appelle et que je vais suivre les yeux fermés. Il me reste donc à explorer les albums précédents et de valider l’excellence de ce groupe ténébreux.

Tags:

Comment Feed

No Responses (yet)

You must be logged in to post a comment.