Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Le troisième album de Exodus ne fut pas accueilli favorablement par l’unanimité. Le groupe avait pris un nouveau tournant musical un peu plus farfelu et le côté agressif s’était soudainement éclipsé. Le fun et la joie de vivre avaient remplacé le pas gentil et la violence ce qui avait valu au groupe une sévère critique de la part de nombreux fans. Anthrax avait déjà fait ce changement quelques années auparavant et il était maintenant clair que le Thrash Metal était entrain de changer pour devenir un peu plus clownesque. Était-ce si grave après tout? Est-ce que voir la vie tout en noir et parler de Satan étaient les seules règles à suivre pour un groupe Métal? Bien sûr que non! Les groupes de Crossover étaient déjà des clowns politisés alors pourquoi pas le Thrash Metal? Fabulous Disaster était loin d’être un désastre, au contraire, il penchait beaucoup plus sur le côté fabuleux avec ses riffs toxiques et accrocheurs et sa fougue qui nous donnait envie de bouger et de faire le party. Exodus avait réussi là où plusieurs bands avaient échouer : Réunir les fans et les inciter à s’amuser. Que demander de plus? Le Thrash s’est soudainement transformé et a muté vers quelque chose de plus joyeux.

Tags: