Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Vers la fin des années 80, était-il possible pour un artiste Métal d’enligner chef d’œuvre par-dessus chef d’œuvre? Il semble bien que oui puisque King Diamond après avoir sorti deux incroyables albums avec Mercyful Fate, lançait en 1989 un quatrième album incroyable qui suivait trois précédents albums tout aussi incroyables. Il faut dire que le guitariste Andy La Rocque y était pour beaucoup avec des riffs extraordinaires mais le King était passé un maître de l’ambiance glauque et son mélange de styles passant du Classique au Progressif tout en incluant des éléments de claviers issus de films d’horreur rendait les compositions encore plus spectaculaires. Je n’ai jamais compris pourquoi King Diamond est toujours demeuré « underdog » car avec tout ce talent musical et ces idées complètement éclatées, il aurait pu devenir un des grands du monde Métallique. Attendez, King Diamond est l’un des plus grands du monde Métallique! Il a su demeurer intègre tout au long de sa carrière sans allouer quelque compromis que ce soit. C’est avec des albums comme Conspiracy que l’on constate que King Diamond est un véritable artiste dans tous les sens du terme, se foutant carrément de devenir « célèbre » et misant tout sur la qualité musicale au détriment du paraître et de vouloir plaire au plus grand nombre. La musique de King Diamond c’est en fait de la musique Classique en mode électrique et le King peut aisément être placé aux côtés de très grands compositeurs. Conspiracy est un autre album très influent pour la suite de cette belle Évolution Métallique!

Tags: