Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Vers la fin des années 80, le Métal en généal. était en train de changer radicalement pour le meilleur et pour le pire. Nous sentions qui si les groupes ne migraient pas vers quelque chose de plus extrême et de plus obscur, c’en serait terminé tout court car le Hair Metal commençait à s’effriter, ce qui était une bonne chose, mais le Grunge à en devenir allait brouiller bien des cartes et mener la vie dure Au Métal en général. Avec son troisième album No More Color, Coroner poussait le bouchon plus loin avec une technicité exemplaire, le Thrash Metal n,avait pas encore été si loin dans les riffs complexes et intelligents avec des structures musicales changeantes et de tempos autres que du simple 4/4. Le Technical Metal allait devenir une certaine forme de rébellion face à la simplicité qui allait devenir la norme chez les groupes « mainstream ». Pour survivre, il fallait oublier la célébrité et se concentrer sur la musique elle-même et de la pousser le plus loin possible. No More Color a permis au Métal de se faire une carapace, d’explorer de nouvelles avenues quitte à demeure « underground » pour le restant de son existence et ainsi refaçonner ce qui avait déjà été fait. Les années 90 allaient être une décennie difficile pour ceux qui voulaient devenir « big » mais deviendra par le fait même une décennie de tous les changements et à l’explosion du Métal extrême et très « underground ».

Tags: