Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Alors que le Death Metal nouvellement instauré était une affaire typiquement Américaine, il ne fallu pas trop de temps avant que la contagion n’atteigne le reste du monde. Le deuxième album de Bolt Thrower apportait quelque chose de nouveau dans ce nouveau monde métallique : L’accordement très bas. Ce changement de tonalité apportait une sonorité extrêmement grasse et lourde qui allait devenir la marque de commerce du groupe mais aussi du Death Metal tout court. Contrairement à son premier album qui était plutôt chaotique, Bolt Thrower avait défini une structure élaborée dans ce chaos musical pour faire de Realms of Chaos : Slaves to Darkness une déclaration de guerre au Métal « mainstream » et au grunge qui commençait à prendre trop de place. Pour sortir un album comme celui-ci à la fin des années 80, ça prenait des couilles en béton et il fallait être fait forts pour comprendre ce qui se passait vraiment. Le Métal avait décidé de changer de direction pour assurer sa survie et ainsi pouvoir à nouveau régner sur la marée montante du grand vide musical qui déferlera sur les années 90.

Tags: