Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Suite au désastreux Cold Lake, Tom Fischer s’était résigné et avait compris son erreur monumentale. Celtic Frost revint donc avec un ultime album avant sa dissolution complète. Vanity/Nemesis revisitait le Celtic Frost des débuts avec des parcelles Gothiques tirées de Into the Pandemonium mais le mal étant fait avec Cold Lake, le groupe ne s’en relèverait finalement jamais. Mais, Vanity/Nemesis contenait amplement de matériel original bien ficelé et intéressant pour influencer de nombreux groupes par la suite à implanter ce que nous appelons maintenant le « Gothic Metal ». Malgré son statut de pionnier du Métal extrême et une réunion avec un nouvel album en 2006, Celtic Frost allait souffrir éternellement de sa décision suicide avec Cold Lake et ce suicide musical se ressentait aussi sur Vanity/Nemesis avec ses quelques pièces inégales et sans inspiration. Malgré tout, cet avant dernier album nous montre que Celtic Frost était capable de revenir avec du matériel de qualité et mérite sa place au sein de la longue liste de l’Évolution Métallique.

Tags: