Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Le Doom Metal s’était solidement implanté dans les années 80 et ses pionniers dont Candlemass avaient fait des rejetons. Au toutnant des années 90, le Epic Doom Metal était devenu un style de Doom très prisé dans le vaste monde métallique et une formation Américaine avait retenu l’attention avec son premier album. Solitude Aeturnus était arrivé comme ça avec Into the Depths of Sorrow, un album digne des plus grands noms du Doom avec des riffs lents et mystérieux qui sonnaient comme un grand désespoir. La voix du chanteur Robert Lowe était unique et puissante, se mariant parfaitement avec la musique du groupe. Après la dissolution de Solitude Aeturnus en 2006, Robert Lowe ira rejoindre la légendaire formation Candlemass. Malgré une faible reconnaissance à l’échelle planétaire, Solitude Aeturnus avait réussi l’exploit de sortir uniquement de très bons albums au fil de sa carrière et son influence au niveau du Doom fut très importante. Un premier album épique à souhait qui allait perpétuer la flamme de la lenteur et de la noirceur.

Tags: