Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Après trois magnifiques albums étant en tête de liste des plus influents de toute l’histoire Métallique, après avoir été pionnier d’un genre à part entière et surtout après le décès brutal de Cliff Burton, Metallica avait battu de l’aile avec un quatrième album hautement critiqué par son manque de basse et ses compositions qui manquaient de puissance. Cet album avait tout de même quelques bonnes idées pour permettre au groupe de se remettre sur les rails suite au cauchemar qui avait bouleversé la vie des trois membres restants. En 1991, il arriva ce qu’il arriva, une chose contre laquelle Metallica même s’était battu depuis ses tout débuts. L’arrivée de Bob Rock comme producteur avait tout chamboulé et ce, de manière drastique au point où Metallica avait perdu son âme au profit de la célébrité et du « ca$h ». Terminées les compositions sauvages qui avaient du mordant. Fini les riffs grandioses et complexes qui avaient façonné le Thrash Metal. Mais surtout, au diable les paroles intelligentes et brillamment écrites. Metallica avait vendu son âme et avait perdu sa fougue pour faire la promotion d’un Heavy Metal propret, fade et ridiculement stupide. Et oui, cet album a propulsé le groupe vers des sommets inégalés et oui, Metallica est devenu le plus gros band de toute l’histoire du Heavy Metal. Sauf que pendant que les groupes ayant été influencés par Metallica forgeaient la nouvelle génération plus extrême, la troupe de Lars Ulrich devenaient des vendus au point même de faire fermer Napster, chose ironique puisque Metallica avait toujours soutenu le « tape Trading ». Est-ce que le « Black album » est si mauvais que ça? Bien sûr que non! Pour un groupe de musique commerciale c’est un album fort réussi mais pour un groupe de la trempe de Metallica à l’époque, c’est une catastrophe monumentale. Le Heavy Metal et surtout ses dérivés n’ont jamais été conçus pour devenir populaires et c’est la raison pour laquelle un fossé s’était formé entre Metallica et le reste de la grande scène Métallique. Même Megadeth étaient encore en mesure de faire des bons albums à cette époque sans se vendre au plus offrant. Certains diront que Metallica a contribué à mettre le Métal sur la map. Dans le fond, on s’en fout pas mal car ce que le groupe a réussi à faire c’est de nous imposer le Nu Metal, Nickelback et autres pseudo musique « Heavy » pour matantes.

Tags: