Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

À partir du début des années 90, le Death Metal s’était implanté à une vitesse incroyable et les nombreuses sorties semblaient être toutes des classiques instantanés. Les États-Unis avaient un fort bassin de groupes plus mémorables les uns que les autres et le style évoluait selon les régions d’où étaient issus les protagonistes. Vital Remains était issu du Rhode Island, petit état Américain plus ou moins connu pour sa scène Death Metal et son premier album, Let us Pray, allait rapidement devenir un incontournable mondial pour le genre. Le groupe avait misé sur des pièces longues et lourdes avec des atmosphères glauques et des riffs puissants qui donnaient l’impression d’être sortis tout droit de l’Enfer. La vitesse n’était pas le créneau du groupe qui jouait plus en finesse avec des structures plus complexes et une production bien balancée. Vital Remains ne sortira pas beaucoup d’albums au cours de sa carrière mais chaque sortie sera de qualité et fort influente pour les générations à venir.

Tags: