Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

1993 avait apporté une réunion plutôt inattendue. Après cinq albums solos, King Diamond revenait avec ses anciens partenaires Hank Shermann, Michael Denner et Timi Hansen pour reformer Mercyful Fate et nous offrir le troisième album du groupe 8 ans après la sortie de Don’t Break the Oath. In the Shadows arrivait en plein délire Grunge avec son Heavy Metal noir qui avait fait la renomée du groupe Danois sur ses deux premiers albums devenus cultes. Ce troisième album était un genre de doigt d’honneur qui disait à toute cette mascarade commerciale que le Métal était encore bien en vie et qu’il le restera pour toujours. Sur In the Shadows on retrouvait Mercyful Fate comme si le groupe avait fait une pause dans le temps. C’était la suite directe au précédent album avec ses riffs complexes, ses atmosphères glauques et ses structures musicales épiques. Mercyful Fate revenait en force avec un album majestueux et le périple durera le temps de cinq albums jusqu’à la dissolution du groupe en 1999.

Tags: