Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Je me répète possiblement à propos de la vague Grunge mais c’est uniquement pour faire comprendre que le Grunge n’est pas responsable de la mort du Métal. Pourquoi? Parce que le Métal n’a jamais été mort et a continué d’évoluer rapidement en nous offrant d’incroyables albums tous aussi colorés et différents les uns des autres. Le Grunge a évidemment pris la place des groupes de Métal « mainstream » dans les palmarès mais en bout de ligne, en tant que Métalleux, est-ce qu’on s’en soucie? Pantoute! L’arrivée du Death Metal avait remis les pendules à l’heure et le Métal devenait de plus en plus inaccessible au commun des mortels et des groupes comme Benediction contribuaient à faire du Death Metal et des autres sous genres Métalliques une musique de plus en plus technique, brutale et totalement hors de portée. Avec Transcend the Rubicon, son troisième album, Bénédiction repoussait les limites de la sauvagerie sonore avec des pièces rapides et puissantes. La production était parfaite et reflétait amplement l’atmosphère dérangeante que le groupe voulait véhiculer. Le Métal s’enfonçait de plus en plus dans les profondeurs, loin des médias traditionnels et le fossé entre la musique Métal et la musique populaire s’élargissait de plus en plus.

Tags: