Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Le deuxième album de Hypocrisy était encore plus brutal et plus ravageur que son prédécesseur. La sonorité « Swedish Death Metal » avait gagné du terrain sur les compositions de Peter Tägtgren laissant de côté les éléments issus du Death Metal Américain qui étaient en avant-plan sur Penetralia. Cet album fut le dernier avec Masse Broberg au chant, Tägtgren prendra sa place pour toutes les parutions suivantes du groupe. Osculum Obscenum est un album beaucoup plus mature qui allait donner le ton à ce qui allait suivre. Des riffs gras et sauvages bien ancrés sur une rythmique puissante et dévastatrice. Alors que nous pensions que le Death Metal était en train de perdre des plumes, voilà que Hypocrisy remettait le genre sur la bonne voie et ainsi dire au monde entier : Le Métal est là pour rester et personne ne nous mettra des bâtons dans les roues pour nous empêcher d’aller plus loin.

Tags: