Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Accept s’était reformé en 1993 avec Udo à la voix et avait sorti un album explosif. L’année suivante, le groupe récidivait avec Death Row, un album mitigé mais qui demeurait tout de même solide et continuait à faire flamboyer la flamme du Heavy Metal en pleine occupation Grunge. Accept y allait de quelques expérimentations musicales comme sur la très simpliste pièce titre sur laquelle il n’y a qu’un seul riff tout le long ou sur la suivante qui reprenait le même « pattern » du riff unique, ce qui était un peu bizarre pour Accept qui nous avait habitués à beaucoup plus de technique et de prouesses sonores. Dans l’ensemble, cet album était rafraîchissant et fut suffisamment influent pour permettre au Heavy Metal de revenir sur la carte mais on sentait que quelque chose clochait comme si Accept faisait des albums pour uniquement faire des albums. Cette réunion durera encore le temps d’un troisième album avant la déconfiture complète du groupe en 1997.

Tags: