Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Avec son deuxième album, Brutal Truth redéfinissait certaines barrières du Grindcore et du Death Metal en incorporant plus d’éléments expérimentaux à sa musique tout en gardant la brutalité du premier album. La troupe de Danny Lilker explorait les accords dissonants et la lenteur sur la pièce d’entrée de l’album mais retombait dans le chaos sonore à pleine vitesse dès la deuxième pièce. Le groupe nous tiendra en haleine tout au long des quinze pièces courtes et concises qui deviendront rapidement une influence majeure autant pour le Grindcore que le Death Metal. Les « Blast Beats » étaient maintenant bien implantés et la vitesse extrême aussi et les riffs bizarres faisaient dès lors partie du patrimoine métallique.

Tags: