Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

Die Apokalyptischen Reiter – Experimental Metal – Allemagne
The Divine Horsemen – 2021
Nuclear Blast
8,6/10

La formation Allemande Die Apokalyptischen Reiter roule sa bosse depuis plus de vingt-cinq ans et a connu une carrière bien remplie en passant par plusieurs styles musicaux au fil de ses onze albums. Alors que le groupe ait débuté avec un mélange de Death Metal et de Folk, il s’est dirigé vers une mixture de Heavy Metal et de Hard Rock avec ses derniers albums. Personnellement, j’ai connu la formation avec Samurai en 2004 et le groupe est rapidement devenu un de mes favoris même si certains albums comme Tief.Tiefer ou Licht m’avaient déçu.

Voilà que le groupe allemand nous sert un onzième album sous le titre de The Divine Horsemen. La plus grande particularité de cet album est qu’il a été enregistré en tant que « jam session » d’une durée de deux jours, sans pratiques ni préparation. Le groupe a pigé dans plus de cinq cents minutes d’enregistrement pour sélectionner ce qui allait devenir les pièces de l’album. Pour réussir un tour de force comme celui-ci, il faut de l’audace et une certaine détermination mais il faut surtout se foutre de savoir si le dit album va fonctionner auprès du public. C’est donc avec un album totalement expérimental que Die Apokalyptoschen Reiter a pris le monde métallique par surprise en 2021. Un album de près de quatre-vingts minutes pour un total de quinze pièces qui pourraient paraître déroutantes pour certains mais totalement géniales pour d’autres. Il faut évidement apprécier la musque moins standard et comprendre l’expérimentation musicale pour pleinement entrer dans cet album.

Le groupe a réussi son pari, The Divine Horsemen c’est un excellent album dans lequel l’imagination musicale est traitée au maximum.

Composition : 8,5
Exécution : 9
Arrangements : 8,5
Production : 8,5
Appréciation : 8,5

Tags: