Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Le Death Metal Brutal n’était pas tout à fait ancré dans la scène Métallique Canadienne, du moins pas avant la formation Montréalaise Cryptopsy qui allait rapidement devenir un chef de file en la matière d’un océan à l’autre. Avec son premier album, Blasphemy Made Flesh, les Montréalais avaient redéfini le terme « brutal » avec des pièces poussées à l’extrême dans lesquelles les « blast Beats » et les riffs techniques étaient en avant plan. Le batteur Flo Mounier avait seulement vingt ans lors de l’enregistrement de cet album et était déjà à cette époque un phénomène sur son instrument. Aujourd’hui, de cet alignement il ne reste que Flo Mounier toujours actif musicalement et toujours actif avec Cryptopsy. Ce premier album allait montrer la voie à ce qui allait suivre et contribuer à implanter le Death Metal Québécois.

Tags: