Skip to content

By Sinistros in Non classé

Au milieu des années 90, le Métal évoluait toujours en cachette alors que le Grunge faisait rage en surface. On assistait à des mélanges peu communs mais très intéressants et l’apparition de claviers dans le Métal était devenu un genre de normalité. Sur son deuxième album, Vital Remains avait mis le paquet pour concocter un album digne de ce nom en poussant l’extrémité de ses riffs et de sa rythmique tout en explorant de nouvelles sonorités plus sombres et plus froides. L’ajout de claviers ici et là tout au long de l’album apportait une touche encore plus glauque et sombre aux pièces du groupe. Vital Remains changera continuellement de chanteurs et de musiciens par la suite et continuera tout de même à nous offrir des albums hauts en couleurs et il est important de souligner l’apport du groupe à l’évolution du Death Metal malgré sa courte carrière.