Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Roots, sixième album de Sepultura, a été marquant pour bien des raisons qui sont toujours sévèrement critiquées aujourd’hui. Sur le précédent album, on notait une toute nouvelle orientation pour les Brésiliens qui avaient incorporé des éléments plus tribaux à leur musique et on sentait que ce vent de changement mènerait Sepultura vers la gloire et sa perte. Roots fut le dernier album du groupe avec Max Cavalera et même si ce sera l’album le plus connu et populaire de sa carrière, cet album laissera une énorme cicatrice sur le monde du Métal. En essayant de faire un retour aux sources de leurs ancêtres avec un côté plus tribal, Kisser et Cavalera avaient minimisé la complexité de leurs pièces et de leurs riffs au profit de riffs simplistes et monotones qui conduiront à l’explosion d’un nouveau genre qui sera rejeté en bloc par toute la communauté Métallique mondiale. Le Nu Metal était apparu quelques années auparavant mais avait pris de l’expansion grâce à (cause de) Roots et Sepultura. Même si cet album contient de bonne idées et qu’il a réussi à rassembler un nouveau public à s’intéresser un tant soit peu au Métal, il est indéniable que cet album a provoqué une cassure avec les fans de la première heure du groupe et un éloignement de ce que le Métal se devait d’être. Sepultura aura énormément de difficulté à se relever par la suite, cumulant échec après échec jusqu’à l’excellent Quadra paru en 2020.

Tags: