Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Avec son quatrième album, Grave s’était aventuré dans des compositions plus lentes qui s’apparentaient grandement à ce qui se faisait dans le Groove Metal. La production était aussi un peu bizarre, très axée sur les fréquences moyennes avec les guitares très en avant dans le mix final ce qui faisait sonner l’album comme un blender à vitesse maximale. On sentait que Ola Lindgren commençait à manquer d’imagination et d’inspiration et bien que cet album ne soit pas mauvais en soi, il manquait sérieusement de punch et d’entrain. Fait intéressant à noter, Hating Life est le seul album de Grave à ne pas arborer le logo original du groupe. La voix de Lindgren était différente comme si en bout de ligne, Grave avait voulu bifurquer sans succès dans le monde du la musique Industrielle. Mais ce faux pas n’allait pas durer éternellement, le groupe reviedra six ans plus tard avec sa bonne vieille sonorité.

Tags: