Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Qu’on aime on non le Black Metal ou qu’on n’apprécie guère les relents Gothiques mélangés au Métal, on ne peut rester indifférent à Rotting Christ. En 1996, le groupe Grec avait sorti un formidable troisième album qui allait une fois de plus révolutionner le monde obscur du Black Metal avec des riffs froids emplis de tristesse et de désespoir. Le groupe avait fait évoluer son Black Metal cru des premiers albums vers quelque chose de plus dynamique et beaucoup plus complexe. Mélangeant éléments de la musique Gothique des années 80 avec de la musique classique sur une puissante base Black Metal, les frères Tolis s’étaient forgé une réputation de musiciens et de compositeurs hors pair. Triarchy of the Lost Lovers allait devenir en quelque sorte un point de départ vers des sommets pour le groupe qui demeurera toujours constant d’album en album et qui, avec Septicflesh, deviendra lun des plus grands groupes de Métal Extrême en Grèce.

Tags: