Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Devil Electric – Heavy/Doom Metal/Rock – Australie
Godless – 2021
Kozmik Artifactz
9/10

Depuis le grand retour du gros Rock Occulte des années 70 vers la moitié des années 2000, bon nombre de groupes ayant une femme en avant ont poussé comme des champignons magiques. Ces groupes ont beaucoup de points en commun notamment la grosse influence de Black Sabbath. La formation Australienne Devil Electric est l’un de ces groupes qui font revivre les belles sonorités grasses et lourdes d’antan et son deuxième album, Godless, est une pure merveille en son genre.

Donc en cette fin d’année, il y a encore de belles petites surprises! J’ai connu Devil Electric en 2017 avec son premier album éponyme et vu que je me suis trouvé une prédilection pour ce genre de groupe depuis une quinzaine d’années, Devil Electric m’avait beaucoup plu dès ses premières notes. Godless reprends là où le groupe nous avait laissés en 2017 avec des riffs durs empreints de nostalgie et une voix féminine qui en jette et qui est digne des grandes du genre. Pierina O’Brien rivalise amplement avec les Alia O’Brien (aucun lien entre les deux), les Johanna Sadonis et autres Jex Thoth de ce monde et sa voix s’harmonise parfaitement avec les sonorités Doom des musiciens du groupe. Le niveau de composition est très élevé et place Devil Electric parmi les meilleurs du genre.

Godless est un deuxième album fort réussi pour les Australiens et se retrouvera forcément parmi les tops 2021 à coup sûr!

Composition : 9
Exécution : 9
Arrangements : 9
Production : 9
Appréciation : 9

Tags: