Skip to content

By Sinistros in La Chronosphère

celtic-frostJe me souviens des vendredis soirs de ma jeunesse à attendre patiemment l’entrée en ondes de The Metal Files à CHOM FM. Assis devant le système de son du salon, le « tape deck » prêt à enregister, je ne compte plus le nombre de belles et moins belles découvertes que j’ai pu faire grâce à cette émission de radio. Lors d’une de ces émissions, il y avait eu la présentation d’un trio Suisse qui m’avait littéralement abasourdi.

Premièrement le nom de ce groupe est possiblement le nom le plus « cool » jamais donné à un band mais l’ambiance glauque et froide mélangée à des riffs explosifs et puissants m’avait totalement hypnotisé. L’intro était glaciale et infernale en même temps, le son de la guitare était indescriptible, du jamais entendu. Que dire du la voix? Possiblement le meilleur vocal de toute l’histoire du métal extrême: Granuleux et torturé sans bon sens. A partir de ce jour, Morbid Tales a été ma référence, je n’avais jamais entendu quelque chose d’aussi Heavy et je savais que ma recherche de nouveautés s’orienterait vers ce nouveau type de métal.

La Chronosphère: Jeudi 7 Mai 2015 – La glace et le feu
Celtic Frost – Into the Crypts of Rays – 1984

Tags:

Comment Feed

No Responses (yet)

You must be logged in to post a comment.