Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

mammoth-stormMammoth Storm – Stoner/Doom Metal – Suède
Fornjot – 2015
Napalm Records
8.5/10

Un Mammouth c’est gros et forcément lourd. Une tempête laisse généralement certains débris et cause des dégâts. Imaginez alors une tempête de mammouths. Imaginez tout un troupeau qui détruit tout sur son passage piétinant et écrabouillant tout ce qui se trouve dans leur chemin. Mammoth Storm sonne comme ça.

Le Doom est un sous genre du Métal qui n’est pas à la portée de tous dû à sa lenteur et sa tendance à faire ressortir un certain désespoir à travers des sonorités puissantes et caverneuses. Mammoth Storm avec son album Fornjot réussi avec brio le tour de force de nous faire ressentir les grands espaces et l’infiniment vaste.

Alliant le très lent et très lourd avec des riffs d’une puissance démesurée, Mammoth Storm se distingue dans le Doom de par ses guitares profondes et ses mélodies désespérées donnant l’impression d’un vide total, le néant absolu. C’est très profond et la voix ayant quelques similitudes avec celle de Jaz Coleman (Killing Joke) nous ramène à la réalité. L’effet de contraste est saisissant et fort agréable. Contrairement à de nombreuses entités de même acabit, Mammoth Storm ne tombe pas dans la redondance et la répétition. Chaque note et chaque parcelle sonore est bien dosée créant un solide fil conducteur tout au long de l’album.

Fornjot est le parfait exemple qui démontre que la lenteur et la lourdeur peuvent être plus percutantes que la vitesse et le flot de notes continu. Cet album est excellent d’un bout à l’autre et Mammoth Storm est un groupe à découvrir et à considérer dans sa collection. Je vais suivre de très près cette formation dans le futur et en attendant la prochaine sortie, je vais faire trembler les murs avec Fornjot.

Tags: