Skip to content

By Sinistros in La Chronosphère

venomAyant eu accès à la télévision payante dans ses premiers soubresauts, j’ai vécu la naissance de Muchmusic et de sa célèbre émission « The Power Hour » avec J.D. Roberts. C’est lors d’une de ces émissions Métal que j’ai été frappé de plein fouet par un trio Anglais. J’avais certes eu connaissance de ce groupe auparavant via les magazines spécialisés sans vraiment y prêter une attention particulière. Le visionnement du vidéoclip de la chanson « Bloodlust » m’avait jeté en bas de ma chaise. L’énergie foudroyante et la sonorité ténébreuse de ce groupe m’a fait réaliser que j’étais passé à côté de quelque chose de puissant et c’est en lisant un article sur Voïvod citant Venom comme étant une grande influence que j’ai mis ce nom sur ma liste d’achats. Peu de temps après, en allant en banlieue de Montréal chez des amis de mes parents, je me suis rendu à Montréal pour entrer dans le temple du Métal pour la première fois: Le Rock en Stock sur Crescent. J’ai dépensé 75$ et je suis revenu avec 12 vinyles dont Black Metal de Venom. Cet album est toujours un pur plaisir à écouter 30 ans plus tard et ces pionniers du Metal Noir m’ont ouvert la voie vers des musiques encore plus obscures.

La Chronosphère: Mardi 13 Mai 2015 – Lay down your soul to the Gods rock’n roll.
Venom – Bloodlust – 1982

Tags: