Skip to content

By Sinistros in La Chronosphère

anthraxPendant que la Californie se vantait d’être le berceau du Speed Metal Américain, a New York une révolution se préparait a partir à l’assaut de la planète avec un nouveau son et une façon différente de voir les choses. Avec des sujets orientés vers la société et l’humour, Scott Ian et sa bande de joyeux lurons nous présentait un premier album explosif qui allait orienter le métal vers d’autres horizons. Avec une pochette arborant un visage d’un individu se faisant casser la gueule par un poing entouré de chaînes, le ton était donné. L’attirance vers le punk, le hardcore et le skateboarding a préparé le terrain pour un autre projet qui combinera plus tard ces éléments. Le bassiste Danny Lilker quittera la formation après ce premier album pour se consacrer à d’autres groupes et deviendra un pionnier du Grindcore. Un changement de chanteur viendra compléter le « lienup » classique qui sortira par la suite plusieurs albums tous aussi classiques.

La Chronosphère: Jeudi 14 Mai 2015 – Not!
Anthrax – Deathrider – 1984

Tags: