Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

cradle-of-filthCradle of Filth – Extreme Gothic Metal – Angleterre
Hammer of the Witches – 2015
Nucelar Blast
8.5/10

Cradle of Filth est sur le déclin le plus total depuis maintenant sept longues années. La descente avait commencé à s’effectuer à partir de Godspeed on the Devil’s Thunder, album quand même bon avec de très bonnes pièces mais qui laissait ressentir un certain essoufflement et un manque d’idées. Darkly, Darkly, Venus Aversa, l’album suivant était fortement réchauffé et le manque d’inspiration était vraiment palpable. En 2012, l’horreur musicale était à son comble avec la sortie d’un album instrumental consistant de reprises de classiques du groupe avec un simili orchestre symphonique joué par un clavier Casio. La même année le groupe sortait un nouvel album, The Manticore and Other Horrors, tout aussi pathétique et insipide. Dani Filth et sa bande étaient tombés dans la clownerie la plus totale.

2015 arrive et Cradle of Filth revient avec de nouveaux musiciens. Celui ayant le plus d’ancienneté étant Marthus, le batteur depuis 2006. Dani Filth est donc le seul membre original du groupe. Je ne sais pas pourquoi j’ai pris la décision d’écouter le nouvel album, Hammer of the Witches sachant que le groupe était fini et que c’était vraisemblablement une perte de temps monumentale.

Et bien, je me suis trompé! Cradle of Filth est de retour comme à ses beaux jours avec un album puissant, rapide et des riffs très intéressants. Les deux nouveaux guitaristes y sont possiblement pour quelque chose, parfois un regard extérieur contribue à ramener les choses à l’ordre. Donc un album à tendances beaucoup plus Black Metal. Le côté quétaine et mou est disparu laissant place à de la fureur et un son plus cru.

Certaines pièces s’étirent en longueur un peu mais ce détail s’oublie quand même assez rapidement vu la qualité des compositions. Les fans de la belle époque seront comblés, c’est un beau retour pour Cradle of Filth et espérons que la formation continuera dans cette voie dans le futur.

Tags: