Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

escarreEscarre – Avant-Garde Metal – Canada
Une Voûte sans Clef – 2015
Dusktone
9/10

J’ai toujours un immense plaisir à découvrir des groupes et des musiciens de talent travaillant dans le bon sens pour faire évoluer la musique et expérimenter avec les sonorités. L’ouverture d’esprit musicale est mon cheval de bataille depuis plus de 45 ans et je suis heureux de constater qu’il y a encore des musiciens qui tentent de se séparer du lot de la standardisation.

La découverte de la formation Québécoise Escarre est une de ces découvertes qui vous prennent par surprise et qui vous jettent à terre de par la qualité des compositions mais surtout de par les arrangements complètement flyés et riches en sonorités diverses. Bien que Escarre soit musicalement près d’être classifié comme Avant-Garde Metal, de très importantes portions de la musique est directement issue du Rock Progressif qui me rappelle les belles années du prog Québécois qui régnait en roi et maître dans les années 70.

Techniquement complètement folle et disjonctée, la musique de Escarre intègre des claviers typiquement psychédéliques des années 70 et des sonorités souvent utilisées dans les films d’horreur de cette belle époque. La voix, généralement « clean » est loin dans le mix ce qui confère aux pièces un effet vaporeux comme si nous étions dans un rêve un peu flou et agité. Les amateurs de Métal plus méchant seront aussi comblés car l’album laisse planer un fond de Black Metal omniprésent qui se marie fort bien avec l’ensemble.

Une Voûte sans Clef est un colossal travail de composition, de recherche sonore et d’arrangements. Un album qui sort des sentiers battus qui se démarque avec brio de ce qui se fait présentement en matière de Métal ici au Québec. C’est ce que j’appelle un chef d’oeuvre musical sans hésiter.

Tags: