Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

napalm-deathNapalm Death – Grindcor/Death Metal – Angleterre
Apex Predator – Easy Meat – 2015
Century Media
8/10

J’ai toujours eu beaucoup de difficulté avec le Grindcore et j’ai encore une certaine réticence face à ce type musical très extrême. Il y a tout de même quelques exceptions qui m’agacent moins et qui réussissent à m,accrocher. Alors que plusieurs formations se complaisent dans les pièces de moins d’une minute vomissant des paroles pré pubères à propos de vagins et de rectums sur des notes aléatoires et sans cohérences, d’autres s’organisent pour mettre en valeur l’extrémisme musical en pondant des pièces intelligentes et surtout audibles.

A la base, le Grindcore découle du Hardcore Punk et les pionniers du genre, en l’occurence Napalm Death, ont contribué à garder le genre en vie en évitant de sombrer dans la médiocrité anale généralement associée aux groupes issus de cette facette du Métal. Jouissant d’une carrière fort prolifique et en général relativement assez égale, Napalm Death récidive en 2015 avec un nouvel album intitulé Apex Predator – Easy Meat.

Bien que je ne suis pas le plus grand fan du groupe, j’ai pu apprécier plusieurs pièces au fil de leurs quinze albums et ainsi constater qu’il y a un grand talent de composition au sein de la formation. Ce nouvel album fait suite à Utilitarian paru en 2012, album qui était beaucoup moins rapide et qur j,avais aimé d’un bout à l’autre. Apex Predator – Easy Meat est un peu un retour aux sources pour Napalm Death avec des pièces très rapides et sauvages rempli d’excellents riffs et toujours le même discours engagé qui fait réfléchir.

Une bonne grosse dose de brutalité qui nous brasse et nous secoue les puces. Cru, franc et direct.

Tags: