Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

e-forceE-Force – Thrash Metal – Canada
Demonikhol – 2015
Mausoleum Records
8.5/10

E-Force est le projet de Eric Forrest mieux connu pour sa participation aux albums Negatron et Phobos de Voïvod. Suite à son départ de Voïvod, Eric Forrest forme E-Force en 2001 avec des musiciens Québécois. Au fil des années, le groupe a subi de nombreuses transformations et s’établit en France après son premier album.

The Curse…, paru en 2014 est le premier album de la formation auquel j’ai prêté une oreille et ce que j’avais entendu m’avait surpris par la qualité et l’originalité des compositions. L’album m’avait plu au point de vouloir récidiver avec Demonikhol cette année et je suis loin d’être déçu!

Eric Forrest nous démontre clairement ses talents de compositeur sur cet album qui est de loin supérieur à son prédécesseur. Un Thrash Metal original avec des guitares dissonantes rappelant Voïvod et Vektor et une rythmique solide et très entraînante. E-Force mise sur la simplicité et l’efficacité plutôt que la complexité et le déluge de notes. Il y a un petit côté cyber qui transpire des pièces ce qui donne une ambiance légèrement mécanique. La tendance punk se fait aussi sentir tout au long de l’album ce qui n’est pas pour me déplaire. Forrest est en pleine possession de ses moyens tant à la voix qu’à la basse apportant un degré d’agressivité bien dosé.

Petite ombre au tableau que j’avais noté sur le précédent album et qui se retrouve une fois de plus sur celui-ci : L’usage excessif des solos de guitare tranche fortement avec le reste et vient plus souvent qu’autrement couper des riffs et des progressions intéressantes ce qui m’agace un peu par moments. Mais, ceci s’efface très rapidement quand on plonge à fond dans l’univers des onze pièces de l’album.

Je recommande vivement Demonikhol et je suis d’avis que E-Force est une formation mésestimée qui mérite amplement qu’on s’y attarde dès maintenant.

Tags: