Skip to content

By Sinistros in La Chronosphère

sodVers la fin de l’été 1985, il a été annoncé que deux membres et un ex-membre de Anthrax avaient formé un nouveau groupe offrant un style de métal fort différent de ce qui existait jusqu’alors. Il aura fallu quelques mois avant de pouvoir se procurer cet album, les autorités Canadiennes l’ayant interdit sur son territoire dû à son titre très dérangeant. C’est en importation via le Rock en Stock que j’ai finalement pu me procurer Speak English or Die. Mes parents n’étaient pas très en accord avec le titre de cet album, ce qui m’a valu une sévère critique à ce propos…

Possiblement l’album le plus irrévérencieux de l’époque, S.O.D. avait frappé très fort en mélangeant le Speed Metal et le Hardcore pour ainsi créer un nouveau genre, le Crossover. C’est grâce à cet album que je me suis aperçu que d’affirmer « Heavy Metal is the Best, Fuck the Rest » était totalement stupide et que de fermer la porte à d’autres genres était tout aussi stupide compte tenu que j’avais toujours été ouvert d’esprit avant de découvrir le Métal. Le monde du Punk et du Hardcore s’est ouvert à moi et mon intérêt pour cette culture contestatrice a dès lors pris de l’ampleur.

La Chronosphère: Mercredi 20 mai 2015
Stormtroopers of Death – United Forces – 1985

Tags: