Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

honeymoon-diseaseHoneymoon Disease – Hard Rock – Suède
The Transcendence – 2015
Napalm Records
9/10

Je ne sais pas ce qui se passe en Suède présentement mais la vague des années 70 qui déferle présentement est assez incroyable. Honeymoon Disease est le petit nouveau fraichement arrivé avec un premier album, The Transcendence, totalement époustouflant! Deux gars, deux filles ( tiens donc, ça me rappelle vaguement un autre groupe Suédois des années 70… ). du bon gros Hard Rock et un album explosif.

Le quatuor ne se contente pas seulement de jouer du Hard Rock comme dans le temps, il le fait comme si le groupe était né à la mauvaise époque. Deep Purple rencontre Thin Lizzy avec des soubresauts d’UFO et de Motörhead des débuts. C’est rapide, incisif et mortellement entraînant. Honeymoon Disease y va avec le strict nécessaire sans flaflas ni de saveurs artificielles. Des guitares qui tranchent, une basse prédominante, une batterie qui percute sans ménagement et une voix chaude voilà les ingrédients requis pour faire du vrai Rock qui égratigne et qui frappe fort.

The Transcendence est un début assez fracassant pour un nouveau groupe, la barre a été hissée très haute et ce groupe a un avenir fort prometteur. Mets ça dans ta pipe Gene Simmons, le Rock est loin d’être mort et Honeymoon Disease vient de nous donner une bonne leçon de pur Rock and Roll.

Tags: