Skip to content

By Sinistros in La Chronosphère

sex-pistolsC’est en me remémorant le documentaire Urgh! A Music War que j’ai réalisé que j’avais cumulé plusieurs années de retard sur le monde Punk/Alternatif. Non pas que j’avais honte de mes années Métal, au contraire, je me sentais plus imbécile qu’autre chose d’avoir été entraîné a me fermer l’esprit. Pourtant, j’avais plusieurs amis alternos et punks durant ma passe métal et ceux-ci fiers témoins que je sois maintenant dans le droit chemin ( ! ) ont rapidement pallié à mon manque d’éducation en me gavant littéralement de l’histoire musicale underground des 10 années précédentes. C’est là que j’ai eu une révélation et que mon style vestimentaire très ordinaire a commencé à changer.

Je suis tombé en amour avec une formation Anglaise, pionnière du mouvement Punk, qui avait sorti un seul album en 1977. Du Rock and Roll totalement enragé, irrévérencieux et provocateur. Nevermind the Bollocks: Here’s the Sex Pistols a été un album marquant pour la musique marginale de tout style et cette découverte m’a fait comprendre que le monde musical underground était très vaste et que ses ramifications allaient très loin dans toutes les directions.

La Chronosphère: Mercredi 27 Mai 2015
Sex Pistols – Holidays in the Sun – 1977

Tags: