Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

theslayerkingThe Slayerking – Gothic/Doom Metal – Grèce
Sanatana Dharma – 2016
Indépendant
7/10

The Slayerking est une très jeune formation fondée en 2013 en Grèce. Le premier album, Sanatana Dharma, est un premier effort assez réussi offrant certains mélanges musicaux issus de divers milieux donnant une sonorité riche et lourde avec des idées originales en général.

Les fondations de The Slayerking sont basées sur un Stoner/Doom très influencé par Black Sabbath et imbrique des éléments progressifs ici et là avec une légère teinte de noirceur qui s’apparente au Gothic Rock. Quelques parcelles de Hard Rock se font également sentir ici et là, le tout format une mixture qui se tient bien.

Le côté composition laisse cependant à désirer, le trio semble manquer d’inspiration dans plusieurs de ses pièces en s’égarant de temps à autre vers des structures manquant de mordant. L’utilisation de passages en mode majeur contraste violemment avec la noirceur que le groupe tente de projeter. On passe de joyeux à sombre d’un riff à un autre ce qui est assez difficile à assimiler. Certaines pièces traîne en longueur, un moment donné il faut savoir s’arrêter.

Le choix de la pièce d’ouverture d’album, She is my Lazarus, est un très mauvais choix pour être en mesure de partir un album avec fracas. La lenteur de la pièce et sa longueur nous font perdre le fil assez rapidement pour la suite d’autant plus que les paroles sont assez limitées, le chanteur répétant les mêmes phrases tout au long de la dite chanson.

Il y a du travail à faire pour élever le groupe à un niveau supérieur. Ce n’est pas un mauvais départ mais ça ne lève pas suffisamment pour accrocher vraiment à la musique de The Slayerking.

Tags: