Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Alarum est une groupe plutôt méconnu du grand public Métallique mais à l’image de son grand frère Atheist, le groupe Australien a, dès son premier album, contribué à démystifier le mélange de genres élitistes en incorporant des parties de Jazz et d’Industriel dans ses compositions de Death Metal ultra technique. Avec Fluid Motion, on passait à un autre niveau musical et le mélange de Fusion et Death Metal Progressif allait révolutionner la façon dont on voyait la musique extrême jusque-là. Oui, Voïvod, Death et Atheist avaient parti le bal mais Alarum avait poussé le bouchon encore plus loin dans cette grande aventure sonore complètement disjonctée et riche en textures diverses. Avec Alarum, pas de paroles sur la mort ou Satan. On parlait de machines, de physique et de philosophie ce qui rendait les compositions encore plus élitistes et issues d’un autre univers. Un premier album fort important pour l’évolution du Métal et son ascension vers un monde parallèle dans lequel tout était possible et musicalement sans tabou.

Tags: