Skip to content

By Sinistros in L'Évolution Métallique

Le Grindcore a vu le jour vers le milieu des années 80 notamment en Angleterre grâce à des groupes comme Napalm Death. Aux États-Unis, le syle était plus brutal et tiré vers le Death Metal avec ebtre autres Brutal Truth en tête de liste des groupes influents dans le genre. Danny Lilker a été et est toujours une figure de proue du Grindcore Américain et le troisième album de Brutal Truth est un de ces albums qui ont forgé le genre. Suffisamment Grind pour être à tendances Punk dans le tapis et amplement Death Metal pour être brutal et gras. Ici, on ne servait pas une musique ultra technique. Le groupe misait sur les riffs simples mais efficaces avec une rythmique qui déchausse à souhait. Sounds of the Animal Kingdom faisait sertir l’animal en nous et ainsi réveiller la bête qui sommeille. Un excellent album de pure défonce musicale qui a contribué au développement à la fois du Death Metal et du Grindcore.

Tags: